Welcome to Fireball Tool Europe!

A propos de nous

Voilà ce qui arrive lorsqu’un soudeur décide d’améliorer un outil de menuisier!

Le soudeur Jason Marburger a utilisé une équerre de charpentier pendant de nombreuses années dans son travail. Mais un jour, il s’est rendu compte que cette équerre ne lui suffisait plus et il a décidé de concevoir un meilleur outil. Aujourd’hui, ce soudeur est également un entrepreneur à succès dans le domaine des équipements de soudage.

L’équerre de charpentier peut parfois dérouter le soudeur, car elle peut être manipulée par inadvertance. Par conséquent, à première vue il peut sembler que l’ensemble soit rectangulaire, mais en réalité ce n’est pas le cas. Grâce à leur taille, les équerres Fireball Tool empêchent avec succès cette manipulation indésirable.

Les soudeurs ont souvent joué un rôle crucial dans la mise en œuvre d’idées innovantes, des premières voitures aux plus hauts bâtiments du monde. Il n’est donc pas surprenant que ce soit un soudeur qui ait mis au point un outil qui offre une nouvelle méthode facilitant le soudage de pièces avec des angles complexes.

Podcasts

Podcast Welding Tips And Tricks

le 4 juin 2018

Merci d’écouter notre 94ème épisode du podcast Welding tips and tricks avec des conseils et astuces de soudage ! Dans cet épisode, nous avons eu une excellente conversation avec Jason Marburger, propriétaire de l’entreprise Fireball Tool. Nous voulions inviter Jason depuis longtemps pour qu’il nous présente ses formidables outils et maintenant le bon moment est arrivé. Pendant cet enregistrement, Jonathan n’était pas en ville, nous avons donc accueilli JD Brewer dans notre studio. Il utilise le Fireball Tool presque tous les jours. Nous avons parlé, entre autres choses, aussi de la façon dont l’outil l’a aidé à augmenter la productivité chez Apex Welding. Selon nous, les outils de Jason valent vraiment la peine d’être essayés, alors jetez-y un coup d’œil et soutenez son entreprise !

Articles

le 21 septembre 2017 | Craig Guillot

L’invention inattendue a apporté au soudeur une entreprise prospère

Les soudeurs ont toujours joué un rôle crucial dans la mise en œuvre d’idées innovantes. Ils étaient des artisans-clés dans l’assemblage des premières voitures ainsi que dans la construction des plus hauts bâtiments du monde. Il n’est donc pas surprenant que ce soit un soudeur qui ait inventé un outil permettant une nouvelle façon de procéder pour réaliser des soudures rectangulaires et produire des pièces avec des angles exigeants (voir la Figure 1).

Fais-le toi-même

Au cours de sa carrière de soudeur, Jason Marburger, 36 ans (voir la Figure 2), a occupé de nombreux postes. Il a soudé d’innombrables joints dans une usine automobile, sur des structures métalliques commerciales ou à d’autres endroits lors de travaux sur le terrain. Au cours de sa carrière, il a travaillé seul et il a également dirigé une équipe de soudeurs. Il se demandait pourquoi les soudeurs sont souvent limités à utiliser des outils de menuiserie qui ne répondent jamais à leurs besoins. C’est pourquoi il travaille aujourd’hui comme fournisseur.

« On vous met devant une table de soudage vide et on vous demande d’assembler et de souder avec une équerre de charpentier et des outils primitifs. J’ai toujours pensé qu’il devait y avoir un moyen de fixer des objets à la table », a-t-il déclaré.

Il a commencé son entreprise actuelle à Spokane, dans l’État de Washington. Son idée était d’adapter la table de soudage pour mieux servir ses compétences. Marburger voulait adapter l’équerre pour les soudeurs. Il fallait que la soudure soit facilement accessible, que l’équerre permette un déport et qu’elle soit fabriquée en un matériau résistant à la chaleur et aux manipulations grossières lors du soudage. Afin de faciliter un peu son travail, il a esquissé la conception initiale d’un outil qui répondrait à tous les besoins qu’il pourrait rencontrer au travail. Le lendemain, il a demandé à un ami de découper les pièces avec un découpeur plasma, puis il a soudé un prototype et a commencé immédiatement à travailler avec. Cela n’a pas pris longtemps et le produit a suscité l’intérêt des collègues et d’autres personnes de l’atelier.

« Le prototype fonctionnait bien et tout le monde voulait le tester tout de suite. À ce moment-là, j’ai réalisé le potentiel de mon équerre », a déclaré Marburger.

De la table de soudage directement à Internet

Lorsqu’un commerçant local vendant les outils de soudeur, a entendu parler du produit de Marburger, il lui a demandé de le présenter lors de la journée portes ouvertes de l’entreprise. Ainsi, Jason a plongé tête baissée dans le monde des affaires et en seulement deux semaines, il a créé à la hâte un site Web et une marque. Il a travaillé dur pour fabriquer au moins quelques pièces de son produit pour les présenter.

« J’ai soudé comme un forcené. Je suis arrivé à l’événement, j’ai exposé mes produits et je me suis soudainement retrouvé parmi toutes les grandes entreprises comme Miller, Lincoln et ESAB », a déclaré Marburger.

Il a dit que son équerre, dans sa conception, a attiré l’intérêt des soudeurs, des acheteurs et d’autres fabricants. Il a quitté l’événement non seulement avec de nouveaux contacts, mais aussi avec de nouvelles idées et une meilleure idée du potentiel de son produit. Il s’est immédiatement lancé dans la conception d’une équerre plus précise qui conviendra également à une fabrication répétitive.

Marburger a vite réalisé qu’il n’était pas facile de gérer son travail de soudeur à temps plein et en même temps son entreprise après les heures de travail. Il a vendu ses camionnettes pour obtenir des capitaux supplémentaires pour les premières commandes et, grâce à cela, il a géré en grande partie lui-même la croissance de son entreprise. Il a construit son entreprise avec un budget limité et une approche de « bricoleur ».

L’une des premières étapes a été d’améliorer le design et de déplacer la fabrication au-delà de ses propres mains et de sa table de soudage. En juillet 2016, il découvre la fonderie d’aluminium de Spokane, capable de mouler des outils dans un design précis, monobloc et permanent. Marburger a accédé aux machines de production, assurant ainsi le contrôle de la qualité. Il a considéré également qu’il était important de maintenir la production aux États-Unis.

Une fois une production stable établie, il a commencé à promouvoir et à faire connaître son outil Fireball Tool via des vidéos d’utilisation de produits sur sa chaîne YouTube.

« Dans les semaines qui ont suivi la présentation de mes outils sur YouTube, j’ai vendu des centaines de pièces », a dit Marburger. « Depuis, les ventes n’ont fait qu’augmenter ».

Les outils ont commencé à susciter l’intérêt des grandes entreprises achetant des quantités d’outils plus importantes pour des équipes entières de soudeurs. Les demandes sont venues d’aussi loin que l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Mise des outils sur la marché

L’outil fait l’objet d’une demande de brevet, au sujet de laquelle Marburger a déclaré que c’était comme « les montagnes russes ». Aussi a-t-il réinvesti dans l’entreprise presque tous l’argent provenant de la vente des outils. De plus, il a des dizaines de nouveaux modèles qu’il aimerait tester et dont il voudrait fabriquer les prototypes à l’avenir.

« Comme j’ai aussi un travail régulier, je n’ai pas à prendre d’argent dans l’entreprise Fireball. Je suis en train d’investir dans l’achat de nouveaux moules, l’amélioration des produits existants et la conception de nouveaux produits », a-t-il déclaré.

Selon Marburger, les différentes variantes d’outils peuvent être utilisées seules ou en combinaison les unes avec les autres, ce qui permet de réaliser presque n’importe quel type de soudure ou de joint que le soudeur peut rencontrer. L’entreprise compte aujourd’hui plus d’une douzaine de produits et leurs combinaisons, dont des outils ou kits pré-assemblés, prédécoupés et pouvant être soudés.

Marburger a également noté que, contrairement aux équerres traditionnelles, les outils peuvent être utilisés de plusieurs manières, car différentes équerres, points d’accès et longueurs permettent plus d’applications. Les angles et les équerres peuvent également être attachés les uns aux autres (voir la Figure 3) pour créer des outils jusqu’à 2 pieds (0,6 m) de long pour aider à effectuer diverses opérations de soudage. L’outil de serrage pour un angle unique n’a pas de point de pivot dans le coin, il permet donc d’accéder à la soudure de l’intérieur et de l’extérieur. De plus, celui-ci peut être adapté pour servir de dispositif de serrage pour la découpe, le meulage et le soudage à l’arc avec électrode de tungstène et gaz protecteur (GTAW).

« Il est important d’avoir un outil vraiment polyvalent, indispensable et adaptable à de nombreux angles. Il doit être utilisable sur une table de soudage, des supports de découpe ou sur une plate-forme de travail de grue », a déclaré Marburger. « Nous sommes soudeurs. Il nous faut être capables de souder ce que nous assemblons. Et nous avons besoin de vérifier rapidement et nous assurer que cela est rectangulaire. »

Craig Guillot, écrivain indépendant, peut être contacté à craigguillot@gmail.com.

Figure 1
Un soudeur travaillant avec une équerre de charpentier peut avoir l’impression que la jonction est de 90 degrés, car l’équerre peut être facilement déplacée de sorte que la jonction semble réellement rectangulaire. La taille de l’outil Fireball Tool empêche cette fausse impression.

Figure 2
Jason Marburger pose avec plusieurs outils pour ajuster les pièces à angle droit, qu’il a lui-même conçues.

Figure 3
Si l’outil de réglage à angle droit est correctement installé, il permet l’accès nécessaire à la pièce et garantit en même temps que l’angle de la pièce est exactement de 90°.

Aller à l’article d’origine

 

 

Le 26 septembre 2019 | Brandan Gillogly

Des fixations encore meilleures : Fireball Tool fabrique un étau d’établi imbattable d’après sa propre conception

L’entreprise Fireball Tool est née de la frustration, en particulier de celle de Jason Marburger, qui utilisait des outils de menuiserie inadaptés pour effectuer ses travaux de soudure. Marburger a donc conçu une équerre robuste pour maintenir le matériau en production. Son produit, qui offrait une meilleure fixation, l’a finalement amené à créer des vidéos pédagogiques sur le soudage et la fabrication. Il présente dans celles-ci certains de ses produits innovants et inspirants.

L’atelier de fabrication de Marburger est remarquable et ses machines, ainsi que son habileté à les utiliser, sont impressionnantes. Nous souhaitons tous pouvoir disposer d’une fraiseuse, d’un tour, d’une rectifieuse d’outils et d’une machine de découpe au jet d’eau CNC à trois axes. Même si ses machines avancées l’ont certainement aidé, Marburger s’appuie davantage, dans l’une de ses dernières vidéos, sur l’utilisation de procédés de fabrication de base pour concevoir un équipement fréquemment utilisé presque dans n’importe quel garage : un étau sur établi.

Le design de Marburger est robuste et simple et la fabrication est peu coûteuse. Grâce à sa conception robuste, le support fonctionnera bien pour la plupart des travaux dans votre garage, même lorsque le poids est réduit en dessous de ses 90 livres d’origine. Il utilise les matériaux faciles à trouver, y compris les tuyaux rectangulaires, la tôle d’acier, les écrous, les supports d’appui et les tiges filetées. Tout, à l’exception de la plaque de montage rotative, peut être fabriqué par presque n’importe qui. Il suffit d’avoir une soudeuse, un outil à découper le métal et un peu de temps libre.

Nous avons bien profité de cette vidéo et elle nous a inspiré pour lancer notre propre projet similaire, car selon les résultats des recherches locales, les meilleures marques d’étaux sont difficiles à trouver et une fois que vous les avez trouvées, elles ne sont pas vraiment bon marché.

Marburger a même essayé certains étaux bon marché ainsi que ceux de marque pour les comparer à sa propre réalisation.

Cette vidéo vaut également la peine d’être vue, mais si vous êtes sentimental et que vous aimez votre vieux support en fonte, vous devrez peut-être, de temps en temps, regarder ailleurs.

Médias sociaux

Select your currency
Euro